AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum rpg situé à Seatte
 
Tu souhaites gagner des points pour ta team ? Pour cela...
TS Obsession (rec) + Bazzart'op (rec) + PRD TS (rec) + Bazzart (rec) + PRD (rec)
Les plus de bol

Un peu d'aide ?

Tu peux contacter les membres et le staff de bol en postant dans l'agence de tourisme où ils se feront une joie de t'aider à trouver le personnage de tes rêves. Sache que les liens se trouvant dans les recherches de liens peuvent également t'aider. Et il y a bien entendu les fameux scénarios attendus par nos supers membres qui pourraient bien te combler de bonheur.
Notre sélection de scénarios :

                 
 

 i always do something stupid

BREATH OF LIFE :: THE EMERALD CITY :: Capitol Hill.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
                                                                      
le membre son message
Invité
avatar

Invité
04.09.16 19:31

aileen west caleb marshall
i always do something stupid
Statut +Privé.
   Lieu + Café de Capitol Hill.
   Date + Début septembre.
   Moment + Fin d'après-midi.
   Météo + Ensoleillé.
   Prévention -18 + Non.
   Intervention du PNJ + Non.
   Si c'est un souhait, direction les demandes.
Breath of Life + Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
04.09.16 19:45



i always do something stupid


Je suis un boulet. Bon, ce n'est un secret pour personne mais ces derniers jours, j'ai vraiment enchaîné les conneries. Tout d'abord, ma sœur m'a forcé d'aller à un entretien d'embauche dans une entreprise de la ville pour le boulot de graphiste que j'ai, disons-le clairement, totalement foiré. J'ai répondu à côté de la plaque à la majorité des questions et le verdict ne s'est pas fait attendre : j'ai été refusé. Si ce n'est que cela, à la limite... Mais non, en plus d'avoir foiré mon entretien, j'ai oublié mon carnet de dessin là-bas en partant. Y a-t-il un prix pour la personne la plus stupide au monde ? Non ? Dommage parce que je le gagnerai haut la main... Bien évidemment, il était tout simplement hors de question pour moi de retourner là-bas mais heureusement, une membre de l'entreprise m'a contacté par téléphone pour me rendre ce fameux carnet. Jusque-là, rien d'anormal me dîtes-vous. Et pourtant... Quand je me suis rendu au lieu de rendez-vous, la personne devant moi n'était autre qu'une jeune femme que j'ai déjà croisé en ville et que j'ai dessiné dans mon carnet. Car oui, je m'inspire de chaque chose autour de moi, que ce soit des personnes ou des paysages et j'ai conscience que cela peut paraître légèrement... tordu pour certains et pourtant, c'est purement artistique et sans arrière-pensée. Autant vous dire que notre dialogue a été dés plus court et je suis parti presque comme un voleur, sans oublier de la remercier parce que je suis tout de même un minimum poli. Puis je suis rentré chez moi et en fouillant dans mon carnet, je me suis rendu compte qu'il y avait un nouveau dessin qui ne m'appartient pas. Et il m'a fallu peu de temps pour comprendre qu'il appartenait à l'inconnue qui m'a ramené mon carnet, qui d'autre ? L'histoire aurait pu s'arrêter là mais j'ai décidé de recontacter la jeune femme par curiosité. Et aussi pour la prévenir que je ne suis pas un psychopathe tant qu'à faire. A vrai dire, en composant son numéro qui est resté dans mon historique d'appel, je ne m'attendais pas à ce qu'elle me réponde, ni même qu'elle accepte de me rencontrer. Avec beaucoup d'originialité (notez la petite touche d'ironie), je lui ai donné rendez-vous dans un café à Capitol Hill et c'est pour cette raison qu'à cet instant précis, je me trouve sur la terasse de ce fameux café depuis près d'un quart d'heure. Comme à mon habitude, je suis en avance. Beaucoup trop même. Et cela me fait d'autant plus stresser alors qu'il n'y a aucune raison. Si elle me prenait pour un tordu, elle n'aurait pas accepté de me revoir... Enfin, logiquement.

Mais il faut savoir que depuis mon arrivée à Seattle, je ne me suis pas vraiment lié avec qui que ce soit en dehors de Jason, mon ami d'enfance. Ce n'est pas que je ne suis pas de nature sociale, c'est que j'ai encore les souvenirs de mes amis proches de Portland m'accusant de la disparition d'Axelle. Axelle que j'ai revu. Mais franchement, ce n'est pas le moment pour penser à tout cela. Ma sœur me répète sans cesse que je dois aller de l'avant, rencontrer de nouvelles personnes... Alors autant essayer. A vrai dire, le dessin m'a intrigué et j'aurais pu continuer ma route en ignorant cela mais partager sa passion avec quelqu'un, c'est toujours appréciable. Ce qui est un peu plus problématique, c'est que je suis à deux doigts de partir tellement je ne suis pas à l'aise, surtout quand le serveur revient vers moi pour la troisième fois.  « Vous êtes sûr que vous ne voulez rien pour le moment ? » me demande-t-il et je lève mes yeux vers lui avant de lui répondre : « J'attends quelqu'un. ». Le serveur me sourit comme si de rien n'était et hausse les épaules. Je me désintéresse alors de lui, croyant qu'il va enfin lâcher l'affaire mais non. « Je ne veux pas vous vexer mais je pense que vous venez de vous faire poser un lapin. » Non mais de quoi je me mêle ? Et puis qui utilise encore cette expression en 2016 ? Alors que je m'apprête à lui répondre, je vois la fameuse jeune femme que j'attends arriver au loin et je me tourne de nouveau vers le serveur avec un sourire poli. « C'est elle que j'attends. » Elle arrive alors à notre hauteur et alors que je me lève de ma chaise dans le but de la saluer, voilà que le serveur s'adresse à elle comme si je n'étais pas là. « Excusez-moi Mademoiselle, avez-vous bien rendez-vous avec ce jeune homme ? Vous pouvez nous le dire s'il y a un problème, vous savez. » Je rêve ou il est en train de me faire passer pour un dingue ?

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
04.09.16 23:53


i always do something stupid

- Caleb & Aileen -


Un coup de crayon noir sous les yeux, un mèche remise en place et un dernier coup d'œil dans le miroir, avant de quitter les toilettes du bureau. Je dis au revoir à mes collègues qui, au vu de ma remise en beauté, me souhaitent une bonne soirée, un sourire coquin en coin. En réalité, je ne vais pas réellement à un rendez-vous galant, je ne fais d'ailleurs pas souvent ce genre de sortie - boire un verre en compagnie d'un homme pour terminer la soirée chez lui, n'a rien de galant... - je rejoins juste un jeune homme, très charmant ceci dit, à qui j'ai rendu son carnet à dessin qu'il avait oublié au travail. Bon d'accord, j'ai fais plus que le lui rendre, puisque je me suis permise de dessiner dedans. Oui, oui, d'accord ! J'ai peut-être fait ça pour qu'il me recontacte... Mais il avait l'air très mignon sur son CV et, pour le coup, il dessine extrêmement bien ! En plus, en regardant ses croquis, je suis tomber sur une esquisse de moi. Comment expliquer que ma tête ait atterri dans son carnet ? C'est tout de même étrange... Coïncidence troublante, j'ai alors fouillé dans les CV de ma directrice pour lui rendre son carnet. Ça partait d'une bonne intention, je sais à quel point un artiste tient à son carnet à dessin, et c'est comme ça que j'ai vu sa photo. Je l'ai donc contacté afin de fixer un rendez-vous. En plus d'un joli visage, il avait une très belle voix. En rentrant à mon appartement le soir-même, cette histoire me trottait toujours en tête. J'ai donc continué à feuilleter ses dessins. Je m'en veux un peu, car fouiller dans son carnet c'est un peu comme s'immiscer dans sa tête et son intimité. Moi-même, je serais gênée qu'on fouille le mien. Mais il dessine tellement bien que je n'ai pas pu m'arrêter d'observer son trait si habile. Et c'est comme ça que j'ai fini par avoir l'idée folle de lui laisser un cadeau, en dessinant ce qu'il me restait en mémoire de la photo que j'avais vu de lui sur son CV. Lui qui prenait plaisir à graver les visages des autres dans son carnet, était à son tour crayonné dedans. Cependant, notre rencontre fut extrêmement brève lorsque je lui rendis son carnet, car à peine l'objet en main et un timide merci, il fila aussi rapidement que le vent. Je ne vous cache pas que j'ai été quelque peu déçue. Ses dessins m'avaient donné envie d'en apprendre plus sur la personne qui les avait réalisé et je n'en avais malheureusement pas eu le temps. Alors, je fus à la fois surprise et contente lorsqu'il me contacta un peu plus tard pour que l'on se revoit. J'en ai déduis qu'il avait dû tomber sur mon dessin et je me félicitais donc de l'avoir fait !

Tout ça pour dire, qu'aujourd'hui était le jour J, et que j'allais enfin pouvoir discuter avec le mystérieux inconnu du carnet à dessin. Arrivée très légèrement en avance sur le lieu du rendez-vous, je m'aperçois que le jeune homme est déjà installé en terrasse du café. Je m'approche donc de lui en souriant, tandis qu'il se lève pour me saluer. Alors que je m'apprête à lui faire la bise, le serveur, qui était posté juste à côté, commence à m'interpeler. " Excusez-moi Mademoiselle, avez-vous bien rendez-vous avec ce jeune homme ? Vous pouvez nous le dire s'il y a un problème, vous savez. " Hein ? Je bugue une micro seconde en fixant le serveur. Mais qu'est-ce qui lui arrive ? Pourquoi me dit-il cela ? J'arque un sourcil, ne comprenant pas où il voulait en venir... " Euh... Oui, c'est bien avec lui que j'ai rendez-vous ! Mais pourquoi cette question ? " Est-ce si étrange que le garçon ait rendez-vous avec moi ? Ce serveur est très bizarre... Ou alors le mystérieux dessinateur lui aurait-il dit quelque chose qui lui fasse faire ce genre de remarque ? Je suis perdue... " Je voulais simplement m'assurer que tout allait bien et qu'il s'agissait de la bonne personne ! " Mais c'est qu'il devient vexant... Le mystérieux dessinateur est trop beau pour moi ? Ou bien je suis trop jolie pour le jeune homme ? Peu importe vers qui sa remarque était placée, c'est inconvenant. " Je suis assez grande pour savoir qui je viens voir, je n'ai pas besoin de vous, merci bien. " Le serveur me fixe, ne sachant quoi répondre et finit par bafouiller qu'il reviendra prendre nos commandes. Personnellement, je préfèrerais qu'un autre serveur s'occupe de nous... Une fois qu'il est retourné à l'intérieur du café, je me tourne vers le jeune homme. " Il se prend pas pour de la merde celui-là... Ça faisait longtemps qu'il te disait des trucs comme ça ? " Je profite de la discussion pour poser la bandoulière de mon sac sur le dos de la chaise et de m'assoir en face du garçon.

----------------------------------------------------------------------


- Pour gagner ce jeu, il faut une jolie boîte, une jolie copine, et le reste on s’en fout... -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
11.09.16 21:46



i always do something stupid


Parfois, je me dis que je suis peut-être un peu trop gentil. Une personne normale aurait certainement envoyé balader le serveur, qui n'est clairement pas en train de faire son boulot en posant une question pareille, mais il m'en faut beaucoup pour m'énerver sur qui que ce soit. Sauf que voilà, déjà que je me sens ridicule d'avoir donné rendez-vous à la jeune femme alors que je ne connais rien d'elle et surtout parce que je suis légèrement gêné qu'elle ai vu mon dessin d'elle dans mon carnet, il n'arrange pas les choses pour moi celui-là ! Heureusement, elle répond que oui, elle a bien rendez-vous avec moi et je m'attends à ce que le serveur se décide enfin à partir mais... non, il en rajoute une couche juste au cas où ! Bon... Je sais que je ne mettrai plus jamais un pied dans ce café mais de toute façon, je ne viens pas souvent à Capitol Hill. J'ai choisi ce café là parce qu'il n'est pas loin de l'entreprise où travaille la jeune femme, et c'est totalement à l'opposé d'où je vis ici. Mais un petit changement de décor ne fait de mal de temps en temps... Puis elle précise au serveur qu'elle est assez grande pour savoir qui elle vient voir et un léger sourire prend place sur mon visage à l'entente de ces mots. Voilà comment remballer quelqu'un avec plus ou moins de tact, assez pour faire taire le serveur et que celui-ci se décide enfin à partir. Je devrais en prendre de la graine d'ailleurs, tiens... Non parce qu'avec la chance que j'ai en ce moment, une situation sensiblement pareille peut se reproduire ! Maintenant j'espère juste qu'un autre serveur va venir vous servir parce que celui-là, merci mais je passe mon tour.

Je regarde alors la jeune femme s'installer face à moi et quand elle me demande si cela fait longtemps qu'il me dit des choses dans le genre, je lui répond : « Oh non mais comme je suis arrivé en avance, il pensait que tu m'avais ''posé un lapin'' d'après ses mots. ». Ne jamais dire qu'on est arrivé à l'avance, toujours faire croire qu'on vient tout juste d'arriver, c'est la règle d'or paraît-il pour ne pas se faire passer pour quelqu'un de trop enthousiasme ou une connerie dans le même genre. C'est ce que me disait toujours mon ancien meilleur ami mais à vrai dire, je n'ai jamais écouté un seul de ses conseils parce que je ne vois pas l'intérêt de se faire passer pour quelqu'un d'autre, surtout que ce n'est pas comme si c'était un rendez-vous galant. Et heureusement parce que les rendez-vous galants, je n'y connais strictement rien. En dehors d'Axelle, je n'ai jamais connu d'autres filles alors autant dire que de ce côté-là, je ne suis pas le plus doué qui soit. C'est peut-être même une des premières fois où je me retrouve dans un café face à une personne que je ne connais pas et surtout que j'ai dessiné. « Désolé pour la dernière fois, je suis un peu parti comme un voleur. » dis-je avant de passer machinalement une main dans mes cheveux, signe de ma nervosité. « J'avais peur que tu me prennes pour un psychopathe comme il y a ton visage dans mon carnet à dessin. Mais ne t'inquiètes pas, je ne connais ni ton adresse, ni quoi que ce soit sur toi... même pas ton prénom d'ailleurs. ». Il faut que je me taise mais dés que je suis un peu nerveux, je me mets à débiter toutes les choses qui me passent par la tête sans m'arrêter. Pour qui vais-je me faire passer, sérieusement ? Est-ce qu'elle voit que je ne suis pas vraiment à l'aise ? J'ai l'impression que c'est inscrit sur mon front. J'espère que non en tout cas car je n'ai pas envie qu'elle croit que c'est elle qui me gêne, alors que c'est simplement moi qui ait du mal à relier tout ce qui s'apparente à de la sociabilité depuis Portland. Pourtant, il faut bien que j'avance dans ma vie.

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
14.09.16 21:29


i always do something stupid

- Caleb & Aileen -


" Oh non mais comme je suis arrivé en avance, il pensait que tu m'avais ''posé un lapin'' d'après ses mots. " Je souris au jeune homme. " "Posé un lapin"... Haha, qui utilise encore cette expression ? " En réalité, ce qui me fait sourire et ce que je retiens de sa phrase, c'est qu'il est arrivé en avance à notre rendez-vous. Les clichés disent que si une personne arrive en avance à un rendez-vous, c’est que cette personne a hâte d’y être. Mais peut-être est-il simplement prévoyant et du genre à préférer arriver en avance au cas où il y aurait un soucis qui le mettrait en retard. Toujours est-il qu'il voulait être en avance à notre rendez-vous, peu importe la raison, et cela suffit à me faire sourire.

Attablée face à lui, je l’observe passer sa main dans ses cheveux avec nervosité. " Désolé pour la dernière fois, je suis un peu parti comme un voleur. " Il est vrai que notre première rencontre fut de très courte durée. Et si j’en avais été quelque peu déçue, je n’en avais été que plus ravie lorsqu’il se donna la peine de me recontacter. " J'avais peur que tu me prennes pour un psychopathe comme il y a ton visage dans mon carnet à dessin. Mais ne t'inquiètes pas, je ne connais ni ton adresse, ni quoi que ce soit sur toi... même pas ton prénom d'ailleurs. " Sa gêne est attendrissante. Mais comme je ne souhaite pas le mettre plus mal à l’aise, je me mets à rire. Je ne l’avais jamais pris pour un psychopathe - la preuve, je lui avais proposé de lui ramener son carnet, j’aurais été folle de le rencontrer si je pensais qu’il était dangereux - je ne l’avais même pas envisagé. A croire que ses dessins m’avaient inspiré assez de confiance pour oser l’approcher. Il soulève tout de même un point plutôt cocasse - ce qui explique également mon rire - sur la situation : c’est la deuxième fois que nous nous rencontrons et il ne connaît toujours pas mon prénom. " Me voilà rassurée !! Tu es juste un fétichiste des visages ! " Dis-je en posant mon coude sur la table et laissant reposer ma tête sur ma main. Je l’observe, j’attend sa réaction. Puis je me mets à rire en le voyant si décontenancé et m’empresse de reprendre la parole pour le rassurer. " Non, je t’embête ! J’aurais été bien folle de te rencontrer si je pensais que tu étais un psychopathe… Tu n’crois pas ? " Je m’arrête de rire pour reprendre mon sérieux. " Mais tu as raison, ça fait deux fois qu’on se voit et tu ne sais même pas qui je suis, alors reprenons les choses dans l’ordre ! " Je tousse légèrement pour éclaircir ma voix et, d’un grand sourire, tend ma main vers lui. " Enchantée, moi c’est Aileen ! "

Je n’arrête pas de sourire depuis que je suis arrivée. C’est bon signe, ça veut dire que je suis contente. Ce garçon me plaît bien. Il a l’air timide et nerveux, mais c’est attendrissant et il a l’air très gentil, ce qui est suffisant pour me mettre à l’aise. C’est bien parti pour que je passe un bon moment en sa compagnie.

----------------------------------------------------------------------


- Pour gagner ce jeu, il faut une jolie boîte, une jolie copine, et le reste on s’en fout... -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
17.09.16 21:36



i always do something stupid


Y a-t-il un endroit non loin d'ici où je puisse me cacher ? Non, je ne vais pas partir en courant même si ce n'est pas l'envie qui me manque lorsque j'entend mes propres paroles à l'égard de la jeune femme. Heureusement, elle se met à rire et étrangement, cela a le don de me détendre. Bon, pas totalement mais un peu plus qu'à mon arrivée ici et c'est déjà un grand pas, croyez-moi. Son rire est communicatif et un sourire prend place sur mon visage alors que je l'observe. Les personnes capables de me mettre à l'aise au bout de moins de cinq minutes sont rares et je me dis qu'au final, j'ai sûrement bien fait de lui proposer de boire un verre. Ce n'est pas dans mes habitudes en temps normal et peut-être même qu'elle se demande comment un type comme moi a pu trouver le courage de le faire en voyant à quel point j'étais mal à l'aise lors de notre premier échange... Voilà encore un point sur lequel je dois progresser : arrêter de me demander ce que les gens peuvent penser de moi. Je suis censé vivre pour moi, pas pour les autres après tout. Mais c'est compliqué. « Me voilà rassurée ! Tu es juste un fétichiste des visages ! » me lance-t-elle et un rire gêné s'échappe d'entre mes lèvres avant que je lui réponde à mon tour, une pointe d'amusement dans la voix même si je suis assez décontenancé par elle : « Je ne pensais pas que mon secret serait découvert aussi tôt... ». Heureusement, elle reprend la parole presque aussitôt. « Non, je t’embête ! J’aurais été bien folle de te rencontrer si je pensais que tu étais un psychopathe… Tu n’crois pas ? » Je ne peux que hocher la tête à sa question en riant une nouvelle fois, entièrement d'accord avec elle. C'est tout à fait logique comme raisonnement et je n'aurais même pas dû me poser la question de si elle me prend pour un dingue ou pas. Mais à croire que la logique et moi... cela fait deux depuis toujours. Désespérant, n'est-ce pas ? Puis elle me dit qu'on va reprendre les choses dans l'ordre et elle s'éclaircit la voix avant de me tendre sa main, et de m'annoncer qu'elle s'appelle Aileen. « C'est la première fois que je rencontre quelqu'un qui s'appelle Aileen. C'est un joli prénom en tout cas, il te va bien. » dis-je naturellement avant de lui serrer la main comme si je la rencontrais pour la première fois. Attendez... Est-ce que je viens vraiment de dire ça ? Franchement, c'est tout ce que j'ai trouvé à dire ? « Ok, ça sonne vraiment comme les dragueurs lourds que tu dois croiser dans la rue, mais c'était un compliment sans arrière pensée derrière. Enfin, je ne dis pas que tu n'es pas jolie, hein ! Tu l'es et les traits de ton visage ont été plaisants à dessiner. » Est-ce que je m'enfonce ? Oui. Du moins, c'est l'impression que je me donne, surtout quand je lui rappelle que je l'ai dessiné. Je prie dans ma tête pour que le serveur débarque pour prendre notre commande, mais il n'a pas l'air de vouloir revenir à notre table pour le moment malheureusement. « Est-ce qu'on peut reprendre de nouveau à zéro, dis-moi ? Revenir au moment où tu t'es présentée histoire que je me présente aussi normalement au lieu de dire toutes les choses qui me passent par la tête sans réfléchir ? » Je lui demande d'un ton mi-sérieux, mi-amusé, un sourire aux coins des lèvres. « Tu l'as sûrement déjà vu sur mon CV mais je m'appelle Caleb. »

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 Page 1 sur 1


 

i always do something stupid


BREATH OF LIFE :: THE EMERALD CITY :: Capitol Hill.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
         
Actuellement à Seattle
Le staff à ton service
La course aux affinités