AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum rpg situé à Seatte
 
Tu souhaites gagner des points pour ta team ? Pour cela...
TS Obsession (rec) + Bazzart'op (rec) + PRD TS (rec) + Bazzart (rec) + PRD (rec)
Les plus de bol

Un peu d'aide ?

Tu peux contacter les membres et le staff de bol en postant dans l'agence de tourisme où ils se feront une joie de t'aider à trouver le personnage de tes rêves. Sache que les liens se trouvant dans les recherches de liens peuvent également t'aider. Et il y a bien entendu les fameux scénarios attendus par nos supers membres qui pourraient bien te combler de bonheur.
Notre sélection de scénarios :

                 
 

 Show must go on {Delly}

BREATH OF LIFE :: THE EMERALD CITY :: Capitol Hill. :: Fantasia Club.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
                                        
le membre son message
22.09.16 2:38

Doug McCawley Nelly Callahan
Show must go on

   Statut + Privé.
   Lieu + Fantasia Club
   Date + Fin juillet
   Moment + Soirée
   Météo + Nuageux
   Prévention -18 + Non
   Intervention du PNJ + Non  
   Si c'est un souhait, direction les demandes.
Breath of Life + Tous droits réservés.

----------------------------------------------------------------------

nelly
Power and control, i’m gonna make you fall. Give a little, get a lot, that’s just how you are with love. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
22.09.16 2:41


- Delly
 
Show must go on


Je remets correctement ma perruque, les quelques mèches qui dépassent sur les côtés. Je suis consciente que les hommes ne vont pas remarquer ce détail et qu'ils seront concentrés uniquement sur mon corps mais quand je travaille je fais les choses bien. Oui on peut dire que je suis très professionnelle. Si on m'avait dit ça avant que je me lance dans le strip-tease au casino d'Angelo je ne l'aurais sans doute pas cru mais c'est comme ça, à croire que j'ai fini par y prendre goût. Ça ne m'a jamais vraiment dérangé en fait. Je prends une grande inspiration et ferme les yeux quelques secondes, oh je ne suis pas stressée, loin de là même mais en ce moment c'est assez compliqué. Oui car je suis enceinte, bien entendu ça ne se voit pas encore et puis personne est au courant mais je présente déjà tous les symptômes de la grossesse et on peut dire que ma vie est un sacré bordel, entre Angelo, ma grossesse qui reste encore secrète aux yeux de tout le monde, le père qui n'est autre que Doug. Je sais que je vais devoir lui dire mais pas tout de suite, un jour viendra, et puis j'ai toujours vécu au jour le jour alors je ne me prends pas la tête avec ça. Ce qui compte à cet instant c'est le show que je dois faire d'ici quelques minutes. « Ça va aller ? » La voix d'Alice vient me sortir de mes pensées, j'hausse alors les sourcils, continuant de me re-fringuer « Pourquoi ça n'irait pas ? » dis-je de manière totalement indifférente, c'est vrai ça, pourquoi ça n'irait pas ? Par rapport au bébé que j'ai dans le bide ? Personne le sait, et je gère très bien toute seule, je n'ai jamais eu besoin de personne et ça ne commencera pas aujourd'hui. « Je ne sais pas, je te sens bizarre c'est tout. » Je la questionne du regard tandis qu'elle ajoute « Tu sais que je peux m'en charger ce soir. » Je lâche un léger ricanement, ironique bien entendu, avant de lui lancer « C'est gentil mais je gère très bien toute seule. » Non mais pour qui elle se prend celle-là ? Je n'ai jamais eu de souci avec elle au contraire même, on s'entend très bien et elle doit faire partie des strip-teaseuses les plus expérimentés au Fantasia mais j'ai presque l'impression d'être jugée. « En tout cas si tu veux que je prenne le relais... » Elle hausse les épaules et ajoute « N'oublie pas qu'ils viennent se rincer l'oeil donc essaye de t'y donner à fond. » Je la fusille du regard, évidemment je ne m'en rends pas compte et lâche même un « Écoute ce n'est pas toi qui va m'apprendre à faire mon travail, alors t'es gentille mais je gère, merci. » terminé-je assez sèchement pour qu'elle comprenne qu'elle ferait mieux de me lâcher. Oui je sais aussi que ce sont les hormones qui me font réagir et penser de la sorte mais je m'en fiche, elle se prend pour qui ?! Je sais que j'en suis capable, et ce n'est pas parce que je ne suis pas très bien ce soir que je vais relâcher le travail que j'ai à faire. Je fais ce que je veux quand je veux, rien ni personne ne m'en empêchera, même pas le bébé.

Et voilà que j'entre en scène, les sifflements des hommes se font déjà entendre, la musique se lance et je commence mon show. J'entre dans mon rôle, j'use de la provocation, dévore même certaines personnes du regard, me morde la lèvre inférieur, me donne un air séductrice. Je commence à mouver doucement mon corps pour commencer, je fais de légers tours sur moi même et lorsque la musique se fait plus rythmée, je m'élance et me laisse glisser sur les genoux, écartant et refermant de manière plus que sensuelle les cuisses. Au moins lorsque je danse, j'oublie pendant quelques minutes mes problèmes et ça ce n'est pas de refus, j'en ai bien besoin. Et alors que je me mets à marcher à quatre pattes vers le rebord de la scène, je perds presque mon sourire. Je sens que les nausées me reprennent mais je ne compte pas m'arrêter là, comme je l'ai dit, rien n'y personne m'empêchera de faire ce dont j'ai envie. Alors je me reprends rapidement, affiche de nouveau mon sourire et me relève, pensant certainement que mes nausées me passeront une fois debout. Je continue de danser sensuellement au rythme de la musique et alors qu'une fois encore, la musique se fait plus rythmée, je tourne deux fois sur moi-même. Un peu trop rapidement à vrai dire puisque ma tête tourne elle aussi. Je m'arrête alors titubant légèrement mais je tente de me reprendre, espérant que personne ne s'en rend vraiment compte mais là, j'ai bien du mal à combattre mon corps et surtout mes nausées. Je balaye la salle du regard tandis que je croise le regard de certains hommes, les sourcils froncés, ils se demandent  certainement ce qu'il m'arrive et sous la panique, je jette un coup d'oeil à côté de moi, là où se trouve Alice et bien évidemment elle aussi me questionne du regard. Je tente de me reprendre une nouvelle fois et me remet à danser, j'essaye de rendre ça sensuel mais je sais bien que je fais les choses lentement pour ne pas vomir sur scène, je peine à croire que j'en suis arrivée là mais je tente de ne pas y penser au risque de tout compliquer, j'en profite pour respirer et expirer lentement, restant assez discrète mais chaque seconde qui passe devient un supplice. La chanson devrait se terminer bientôt et je sais que je peux prendre sur moi... Encore un petit peu... Je fais quelques pas en arrière, je regarde les personnes présentent dans la salle et là, mon corps ne peut plus tenir. J'ai beau avoir envie de combattre tout ça, ce n'est plus possible. Et même si l'envie de mettre ma main devant la bouche me démange, j'essaye de ne pas m'écouter et quitte rapidement la scène, je passe par les coulisses et finit par traverser la salle très rapidement. Alice tente même de me rattraper « Roxy ? » mais je ne réponds même pas, tout ce qu'elle a en guise de réponse c'est un coup de bras. Je dégage rapidement la main qu'elle a posé sur le mien jusqu'à arrivé près des toilettes et d'y entrer. J'entre dans le premier bien qu'ils sont tous libres, m’accroupis au dessus de ces derniers et là je dois bien avouer que la perruque courte que j'ai sur la tête m'aide énormément, au moins, je n'ai besoin de personne pour me tenir les cheveux... Et étant bien trop occupée à m'insulter silencieusement sur le fait que j'aurais pu au moins tenir jusqu'à la fin du show, je n'entends pas la porte se reclaquer derrière moi, mais bien évidemment je reconnais la voix de Doug qui m'appelle. Oh non, pas maintenant ! Vraiment pas ! Je me relève aussitôt, me dirige vers le lavabo non loin de nous et avant même qu'il ait le temps d'ajouter quoi que ce soit, je lui lance froidement « Pas maintenant. » Je penche ma tête et me rince la bouche. J'espère réellement qu'il ne m'a pas vu quitter la scène, non pas parce que j'ai peur de perdre mon travail, pas du tout même mais parce qu'il risque de se poser des questions et que s'il y a bien quelque chose que je ne souhaite pas à cet instant, c'est de me justifier, ou d'inventer des excuses. Une fois ma bouche rincée et toujours sans lui adresser le moindre regard, je continue « Tu as besoin de quelque chose ? » Il a sans doute besoin de quelque chose oui, nous avons perdu cette complicité à cause d'Angelo, ou peut-être pas... J'en sais rien. Je lui en veux pour ça, d'avoir cassé ce que nous avions. C'est ridicule de réagir comme ça je le sais bien, mais je tenais à lui, je tiens à lui. Je ne sais pas pourquoi tout est différent avec lui mais ça me plaisait, autant que ça me fait peur maintenant que nous nous sommes éloignés. Mes hormones ne m'aident pas et le fait que ça soit lui le père non plus... Je finis tout de même par me tourner et à affronter son regard, parvenant à garder un air assez naturel. J'essuie le peu d'eau qui se trouve sur le coin de ma bouche et remet correctement ma perruque « J'ai du travail alors si tu peux faire vite. » Du travail ? J'ai carrément pas assuré mon show et je pense même que c'est la première fois que ça m'arrive, non mais quelle conne. Au moins je pourrais toujours me rattraper sur les show privés...

----------------------------------------------------------------------

nelly
Power and control, i’m gonna make you fall. Give a little, get a lot, that’s just how you are with love. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
22.09.16 16:34



❝ Show must go on ❞


Delly
Whatever happens, I'll leave it all to chance. Another heartache, another failed romance on and on, does anybody know what we are living for? △
C'est l'heure. C'est LE moment de la soirée. Celui que je préfère. C'est là que je sors de mon bureau pour faire mon petit tour. Toujours à la même heure. Je suis réglé comme une pendule. Tous les soirs à la même heure, Roxy fait son show. Et tous ceux qui bossent au Fantasia savent que c'est le point culminant de la soirée. Du moins, ceux qui bossent à l'étage du dessus. C'est le moment où tout le monde s'enflamme. Où la chaleur corporel des hommes grimpent. Où tous les losers de la boite se mettent à baver sur les formes de la belle Roxy. Moi le premier. J'en ai passé des heures à la regarder se déhancher devant moi. J'ai rarement loupé ses shows. J'ai beau connaître les mouvements par cœur, c'est toujours aussi bandant de la voir se déhancher. Tout Seattle vient au Fantasia pour la voir. Tout le monde connaît Roxy. Sa réputation a vite fait le tour de la ville. Et que Dieu bénisse cette femme parce que sans elle, la clientèle du Fantasia serait pas aussi régulière qu'elle l'est aujourd'hui. L'ancien patron m'avait même dit qu'elle avait fait revivre le Fantasia. Avant son arrivée, la boite était sur le point de mettre les clefs sous la porte. Et puis, elle a pointé le bout de son nez et les clients sont revenu comme par magie. Les autres strip teaseuses sont douées mais elle, bordel ! Elle s'est autre chose. C'est indéfinissable. Elle est capable de vous faire grimper au septième ciel sans même vous touchez. Et je parle en connaissance de cause. J'ai eu la chance de voir ses shows privés à plusieurs reprises et c'était quelque chose. Bon, on a eu aussi une aventure ensemble, rien de bien sérieux. C'était que du sexe. Mais j'ai tout arrêté quand j'ai su que son mec avait des liens avec la mafia. Tout ça c'est de l'histoire ancienne. Ça fait parti du passé et je suis pas du genre à remuer tout ça.

Ça y'est, Roxy arrive sur scène. Les mecs sifflent. On les entends malgré le volume de la musique. Certains tape leurs verres sur le comptoir. Elle commence en douceur en tournant autour d'elle, les types sont déjà chauds bouillant. Elle est juste à l'échauffement. Elle enchaîne en glissant sur les genoux, bougeant ensuite ses cuisses de manière sensuelle. Un fin sourire s'affiche sur mon visage au fil du show. Des souvenirs me reviennent en tête. Le souvenir de nos nuits passées ensemble. Elle continue en marchant à quatre pattes sur la scène. Elle a une démarche féline. On dirait qu'elle cherche une proie. Une victime à dévorer rien que pour un instant. L'espace d'un instant elle perd le sourire qu'elle avait, je fronce les sourcils me demandant si ça fait parti du show. Après tout, elle improvise peut-être. Mais quand elle se relève, elle titube légèrement se reprenant ensuite comme si de rien n'était. Certains hommes devant la scène, on bien remarqué que quelque chose n'allait pas bien. Qu'est-ce qui peut bien lui arrivé ? Peut-être que tout ça fait parti de son personnage. Du spectacle. Je m'avance de quelques pas vers la scène. Roxy regarde sa partenaire, Alice qui elle aussi semble se demander ce qu'il se passe. La strip teaseuse continue tout de même, tentant de faire oublier à tout le monde ce qu'il vient de se passer. Ses mouvements sont plus lents mais restent sensuels. Tout ça dure quelques secondes puis d'un coup, Roxy quitte la scène sous le regard des spectateurs surprit. Moi y comprit. Je me faufile alors au milieu de la foule en direction des toilettes. Si y'a bien un truc que j'aurais jamais pensé voir c'est Roxy quittée la scène sans finir son strip. Elle n'est pas du genre à commencer quelque chose sans le finir. C'est ce qui m'inquiète à vrai dire. Qu'est-ce qu'y la poussé à sortir de la scène ? Alice lui court après, criant son nom elle tente même de l'a retenir par le bras. Mais c'est mal connaître, Roxy. J'arrête alors Alice avant qu'elle insiste trop. « Laisse, j'm'en charge. » dis-je en regardant la porte des toilettes qui se ferme. « Va plutôt faire un strip aux gars qui attendent. » lâchai-je en la regardant cette fois. Elle me fait un signe de la tête et fait demi-tour. Je me décide ensuite à entrer dans la pièce. Je claque la porte. Le bruit résonne dans la pièce quasi vide. « Rox ? » demandai-je, doucement alors que je vois Nelly sortir des toilettes pour se diriger vers le lavabo où elle se rince la bouche. Elle me décroche un « pas maintenant » froid. Je l'observe alors silencieusement. J'avoue, je suis inquiet pour elle. Après notre rupture -si on peut appeler ça comme ça-, on s'est éloignés, on a mit des distances. Je sais qu'elle m'en veut pour la décision que j'ai pris mais depuis quelque temps, y'a quelque chose de différent chez elle. Les autres strip teaseuses le disent aussi. On l'a tous vu. Personne n'ose lui demandé. Encore moins moi. « Tu as besoin de quelque chose ? » demande-t-elle sèchement, sans même me prêter attention. Je reste silencieux, l'observant toujours. Je sais, je sens bien que quelque chose ne va pas. C'est quelque chose qui n'a rien à voir avec sa rancœur envers moi. Parce que, ça, je m'y suis fait. Même si ça m'emmerde. Après quelques secondes sans avoir prit le temps de m'adresser un regard, elle finit par tourner la tête vers moi. Je la regarde remettre sa perruque avant qu'elle me lâche, toujours aussi froidement, un « J'ai du travail alors si tu peux faire vite. ». Elle n'a aucune envie de me parler. Je le comprend bien mais il est hors de question que je la laisse bosser sans savoir ce qu'il se passe. D'habitude, elle a aucuns soucis à mettre ses problèmes persos de côté quand elle fait ses shows. Sauf ce soir. Alors non, elle va pas sortir de cette pièce sans m'avoir dit ce qui ne va pas. « Ah parce que t'comptes retourner bosser ? » rétorquai-je en connaissant déjà sa réponse. « J'peux savoir c'qui t'es arrivé là-bas ? » d'un signe de tête, j'indique l'extérieur de la pièce avant de m'appuyer contre le lavabo. « C'pas ton genre d'quitter la scène avant l'bouquet final. » lâchai-je, en la fixant. Je vous parie 100$ qu'elle va m'envoyer chier. En tout cas, c'est ce que je ferais si j'étais elle.
©BESIDETHECROCODILE

----------------------------------------------------------------------


I am damned. And alone. Or am I? he wondered. Or is there a path I can’t see yet? A way out. A road that inclines. The voice that replied was weary and cold: Look at the body at your feet. Look at him. Your friend. Your brother. Now ask that question again.. — NEON DEMON.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 Page 1 sur 1


 

Show must go on {Delly}


BREATH OF LIFE :: THE EMERALD CITY :: Capitol Hill. :: Fantasia Club.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
         
Actuellement à Seattle
Le staff à ton service
La course aux affinités