AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Forum rpg situé à Seatte
 
Tu souhaites gagner des points pour ta team ? Pour cela...
TS Obsession (rec) + Bazzart'op (rec) + PRD TS (rec) + Bazzart (rec) + PRD (rec)
Les plus de bol

Un peu d'aide ?

Tu peux contacter les membres et le staff de bol en postant dans l'agence de tourisme où ils se feront une joie de t'aider à trouver le personnage de tes rêves. Sache que les liens se trouvant dans les recherches de liens peuvent également t'aider. Et il y a bien entendu les fameux scénarios attendus par nos supers membres qui pourraient bien te combler de bonheur.
Notre sélection de scénarios :

                 
 

 i'm fine, leave me alone (jasael)

BREATH OF LIFE :: THE EMERALD CITY :: Pioneer Square. :: Housings of Pioneer Square.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
                                        
le membre son message
12.09.16 2:51

Jason Storm Raphaël Fitzgerald
i'm fine, leave me alone
Statut + Privé.
Lieu +Appartement Jason.
Date + Début septembre.
Moment + Après-midi.
Météo + Ensoleillé.
Prévention -18 + Non
Intervention du PNJ + Non
Si c'est un souhait, direction les demandes.
Breath of Life + Tous droits réservés.

----------------------------------------------------------------------


BATDAM.
Better back the fuck up ! Better shut the fuck up ! I'll do what I want and I'll never give up ! I won't be broken, I won't be tortured, I won't be beaten down. I have the answer, I take the pressure, I turn it all around !
Revenir en haut Aller en bas
12.09.16 2:55


♪♫ - Jasael
 
i'm fine, leave me alone.


Un iPod. Voilà tout ce qu'il me reste de Zemin. Une putain d'iPod. Et des souvenirs. C'est peu. C'est même presque rien quand on sait que notre relation à durée deux ans. Deux super années. Ouais on peut le dire. J'étais bien avec lui. Tout roulait. Ca roulait peut-être trop bien pour que ça dur finalement. C'est peut-être un signe de la vie qui me fait comprendre que faut pas trop que je cours après le bonheur. Qu'en fait, je suis pas fait pour ça. Je crois que je me suis pas pris un tel uppercut depuis la mort de mes parents. Pour la faire courte, Zemin c'était mon petit ami, on s'est connu à l'université. Il voulait devenir un grand danseur et moi je voulais devenir un grand rappeur alors c'est à ce moment-là qu'on a sympatisés. Très vite on est sorti ensemble. C'était vraiment bien avec lui. On se faisait confiance. On était là l'un pour l'autre. Et puis un beau jour, il a dû retourner en Corée parce qu'il avait complètement foiré ses études. A ce moment-là, on s'étaient jurés de toujours être en contact, de rester ensemble malgré cette distance. La relation a durée contre toutes attentes. Puis un beau jour -en juin dernier-, je me suis décidé à aller le rejoindre là-bas dans l'espoir de poursuivre mon rêve. Notre rêve. A peine j'ai mis les pieds sur le sol coréen que Zemin et moi on a été contactés par un producteur. Et comme des cons, on a acceptés, sans se poser de questions. On étaient trop aveuglés par notre envie de briller. Le vrai visage de notre sois-disant producteur a finit par tomber. Il produisait bien des jeunes artistes mais ce qu'on savait pas c'est qu'il était en rapport direct avec les Yakuzas. Et quand je m'en suis rendu compte, il avait déjà mit la main sur Zemin en le rendant complètement accro à la cocaïne. J'ai voulu me barrer, quitter ce pays de fou mais je pouvais pas le laisser seul ici. Alors je l'ai soutenu jusqu'au jour où je l'ai retrouvé sans vie dans notre appart. Il avait juste son iPod dans les mains. Juste ça. Je l'ai pris et je suis parti le plus vite possible. C'était le seul moyen pour que je quitte le pays. Je le soupçonne de s'être donner la mort pour que je puisse partir. Mais ça j'en suis pas sûr. Et je préfère ne pas le savoir. J'aurais bien trop de mal à vivre avec ça. Alors voilà, dans cette iPod y'a pas grand chose, à part de la musique -sa musique- et un message vocal que j'ose à peine écouter. Je suis certain que c'est un message de lui. De nous peut-être. Et je suis pas prêt pour l'ouvrir. La simple idée d'entendre sa voix me tord la gorge. Les larmes me montent même aux yeux. Bordel, qu'est-ce que je fous ? Faut que je sorte, que j'aille voir quelqu'un, que je prétende que ma vie à encore un sens.

Je me lève alors soudainement de mon lit, rangeant l'iPod dans ma poche puis je quitte la pièce claquant la porte derrière moi. A vive allure, je descend les escaliers comme si je fuyais quelque chose ou, qu'au contraire, je poursuivais quelqu'un. Une fois dehors, je prend une longue inspiration profitant de cet instant pour réfléchir où je vais aller. L'envie d'aller faire un tour dans le quartier industriel pour graffer me démange mais il fait bien trop jour pour ça. Puis je pense à Jason, ça fait une semaine que je suis rentré et je suis toujours pas aller le voir. Je lui ai pas donné de nouvelles depuis un mois. Y'a des chances pour qu'il me pose des questions... Je lui mentirais. J'ai bien dupé mes parents -adoptifs- je peux bien dupé Jason. J'attrape ma trottinette dans mon garage puis je pars en direction de chez lui. Avant de partir je lui ai donné les clefs d'un appartement que j'ai gagné sur Link Seat. Il m'était pas utile vu que je quittais le pays. Alors je lui ai offert, il en avait besoin pour emménager toute sa petite famille. C'était le jour de mon départ. Y'avait un mélange de tristesse et de joie même si j'ai pas changé mes habitudes de le bâcher ce jour-là. Mais au fond, ça me faisait quelque chose de devoir le quitté. C'est mon meilleur ami. Mon grand frère que j'ai jamais eu pour ainsi dire.

Après quelques longues minutes à rouler, je finis par enfin arrivé devant chez lui -enfin chez moi, c'est moi qui l'ai gagné cet appartement, non?-. J'entre dans l'immeuble. Je me souvenais pas qu'il était aussi propre et luxueux. Je croise quelques personnes en chemin qui me regarde de haut en bas comme se demandant sûrement ce que je fous là. Je prend un malin plaisir à les regarder de la même manière à deux doigts de leur demander pourquoi ils me regardent comme ça. J'enjambe les marches deux par deux pour arriver plus vite. C'est marrant que je sois si pressé. Faut croire que ce con m'a manqué plus que je le pensais. Finalement, j'arrive devant la porte. Comme à mon habitude et sans aucunes gênes, j'ouvre la porte et j'entre dans l'appart. Personne n'a apprit à Jason à fermer les portes, il a pas peur de se faire cambrioler. Parcourant les pièces du regard au fur et à mesure que je parcoure les lieux, je finis par tomber devant la chambre à coucher de Jason qui est ouverte alors j'entre sans frapper. Il a les yeux rivés sur son écran de télé, concentré sur son jeu. Eh mais attendez, il joue à Injustice, cet enfoiré. Et évidemment il a prit Superman. Je lève les yeux aux ciel avant de prendre la parole. « Salut l'Imbécile ! » lâchai-je pour attirer son attention. « Moi qui pensait que t'allait finir par accepter que Superman est mauvais... Je me suis bien trompé. » dis-je en lui montrant du doigt l'écran de sa télé. Avant même qu'il se retourne, j'espère secrètement qu'il fera comme si je n'avais jamais quitté Seattle. Je sais pourtant d'avance qu'il va me poser des questions. On peut pas vraiment changé Jason sur ce point-là.

----------------------------------------------------------------------


BATDAM.
Better back the fuck up ! Better shut the fuck up ! I'll do what I want and I'll never give up ! I won't be broken, I won't be tortured, I won't be beaten down. I have the answer, I take the pressure, I turn it all around !
Revenir en haut Aller en bas
15.09.16 22:41


♪♫ - Jasael
 
i'm fine, leave me alone.


Aujourd'hui, je ne fais RIEN. Oui RIEN DU TOUT et je dois dire que ça fait un moment que ça n'était pas arrivé, entre mes auditions, le déménagement, les rendez-vous pour la grossesse d'Ellie et j'en passe... Même qu'à un moment, je ne dormais plus que deux heures par nuit. J'enchaînais mes rendez-vous professionnels puis quand je rentrais, je voulais continuer d'emménager. De mettre en peinture rose les nouveaux meubles pour Mew. J'ai bien cru qu'Ellie allait m'étriper donc j'étais forcé de faire des pauses... Enfin, ç'a été réellement la course pendant quelques semaines. Là je m'accorde une pause et n'ayant rien de prévu aujourd'hui et Ellie étant de sortie avec Abby, je m'isole dans ma chambre pour faire ce que je sais faire de mieux : geeker pendant des heures. Ah bah oui parce qu'avec tout ça, cela faisait aussi un long moment que je n'avais pas jouer. Alors j'allume la console et m'installe correctement sur mon lit, je ne dis pas, ça fait tellement bizarre d'avoir quitté mon appartement après toutes ces années... À tel point que par habitude, je tends mon bras pour tirer le tiroir à côté de moi et attraper mes lunettes mais elles ne sont pas là. « Merde... » Je regarde autour de moi tout en posant ma manette, oui ce qui m'inquiète c'est que je ne sais pas où je les ai foutus ces fichues lunettes ! Je me relève du lit et commence à jeter un coup d'oeil un peu partout dans la chambre, ce n'est plus le bordel, avec Ellie nous avons rangé pas mal de choses... Non mais me connaissant, j'ai encore dû les laisser je ne sais où ! Je me rends alors dans le salon et continue de chercher mais lorsque je soulève les coussins je pousse un cri -pas très viril je suppose- en voyant la tête de mon furet. C'est en déposant la main sur mon coeur, qui bat vraiment très vite, que je lui lâche « Mais ça va pas bien toi ! » Oui c'est son nouveau jeu ça, se cacher à certains endroits, bon... Au moins ça change des chaussettes. Mais j'espère qu'elle ne fera pas ça très longtemps sans quoi, Ellie va finir par perdre le bébé si elle retrouve Chaussette dans un placard alors qu'elle s'attend à voir des conserves et qu'elle me fait un arrêt cardiaque. Je continue alors ma recherche jusqu'à tomber dessus, elles étaient sur le meuble télé (je ne sais pas pourquoi, d'ailleurs), je les attrape rapidement et retourne dans ma chambre.

Les lunettes enfin sur le nez, je me ré-installe à côté de mon furet après avoir lancé le jeu. Et là, comment ne pas penser à Raph ? C'est vrai quoi, je me trouve dans son appartement, du moins, celui qui m'a laissé, avec le furet qu'il m'a donné et en plus je joue à Injustice ! Il est logique pour moi de penser à Raph à chaque fois que je vois la tête de la chauve-souris, s'il m'entendait penser, il me dirait certainement d'arrêter de penser à lui et que je ferais mieux de passer à autre chose parce que notre amour est impossible. Je choisis rapidement Superman, la question ne se pose même pas d'ailleurs... Ou quand ce n'est pas lui, c'est Flash. Il court vite j'aime bien et puis Raph m'a dit plusieurs fois que je ferais un bon Flash si j'étais blond et un peu plus musclé, en tout cas, plus qu'un Superman. Celui là je vous jure. Après avoir sélectionné Superman je commence et fais quelques parties, tellement concentré sur mon écran de télévision que je n'entends même pas quelqu'un entrer. Et c'est là que je vois Raph débouler dans ma chambre, me saluant en m'insultant d'imbécile comme à son habitude, je n'ai même pas de réagir qu'il me charrie en voyant mon choix de personnage « Raph ! » dis-je surpris de le voir. Je lâche ma manette, ne prêtant plus aucune attention à mon jeu vidéo. J'ai l'impression de voir un fantôme, c'est vrai quoi, au moment où je pense à lui il débarque comme ça, d'ailleurs je ne tarde pas à ajouter « J'étais super inquiet, je ne savais même pas que tu étais revenu à Seattle ! » Oui parce qu'il ne répondait plus à mes messages, skype, Link-Seat, rien. Je m'étais dit qu'il était peut-être trop occupé mais je restais inquiet, le voir comme ça devant moi me rassure un peu mais bon ce n'est pas son genre, et avec tout ça du coup je ne savais même pas qu'il était de retour ici. J'ai tellement de choses à lui raconter ! « Ça va ? » continué-je tout en attrapant la seconde manette, je suis d'ailleurs étonné qu'il ne se soit pas servi lui même pour quitter ma partie et choisir le mode 1 vs 1 en prenant Batman. Chaussette s'avance vers lui, elle le reconnaît certainement, je sais bien qu'elle était plus jeune mais quand même il n'est pas parti depuis des années ! « Tu nous as manqué à Chaussette et moi ! » terminé-je par dire avec un léger sourire sur les lèvres, oui je suis heureux de le voir. J'étais à deux doigts d'accrocher des posters de Batman dans ma chambre pour combler son absence. Enfin non, j'exagère, mais voilà...

----------------------------------------------------------------------

jason & ellie
make me feel like someone else you got me talkin' in my sleep. I don't wanna come back down, I don't wanna touch the ground. Pacific ocean dug so deep, hypnotic takin' over me
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 Page 1 sur 1


 

i'm fine, leave me alone (jasael)


BREATH OF LIFE :: THE EMERALD CITY :: Pioneer Square. :: Housings of Pioneer Square.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
         
Actuellement à Seattle
Le staff à ton service
La course aux affinités